Audit ergonomique des interfaces de site internet - courte évaluation
du site web medici.tv
d'après la grille d'ergonomie
de jakob nielsen

exercice d'analyse

Introduction

Ce rapport express a été conçu avec Medici.tv pendant l’hiver 2016 lors d’échanges avec les fondateurs avant leur projet de refonte intégrale du site web medici.tv. Il s’agissait alors de réaliser un audit ergonomique des interfaces du service proposé par Medici et les interfaces liées à la découverte de ce service dans les conditions réelles d’un utilisateur sans compte premium..

Page « Lives » 

Critères : 

Visibilité de l’état du système.

Description : 

– Les live ne sont pas organisés par type : concours, compétition, festival etc. ;

– À première vue nous imaginons le calendrier à droite. En cherchant bien nous comprenons que les bullet points sont cliquables ;

– Le contexte du live n’est pas défini sur sa nature. 

Recommandation :

Donner davantage de visibilité sur les événements à venir ;

Mieux retranscrire l’essence des lives.

Page « Home Page » 

Critères : 

Correspondance du système avec le monde réel.

Description : 

-Le bandeau de news est similaire à celui des cookies ;

– En « Home Page » nous ne trouvons pas d’informations relatives au site et son objectif ;

-Cette entrée ne correspond pas à une image la plus exhaustive possible de l’offre de service de medici.tv.

Recommandation :

Mettre davantage en avant l’objectif du site web. 

Page « LIVE » 

Critères : 

Liberté, contrôle de l’utilisateur

Description : 

-Le module de continuité de lecture de la vidéo est une bonne idée ;

-Mais, le module s’active automatiquement au début de chaque lecture ;

-Par exemple nous arrivons sur le site, allons sur la page « LIVE » le son continue pourtant de fonctionner. L’utilisateur comprend alors que la vidéo précédente continue, sans l’avoir décidé.

Recommandation :

Module utile mais a besoin de plus de flexibilité et de contrôle.

Page « NOUVEAUTÉS »

Critères : 

Cohérence et standards

Description : 

-Un slider doit comporter au maximum trois (3) diapositives. On ne peut présenter un catalogue, d’actualités ou des nouveautés dans un slider de 22 diapositives. De plus, on a des éléments de niveau et de nature différentes ;

-Les solutions utilisées ne sont pas en adéquation avec le contenu. Il n’est pas permis de présenter 1600 vidéos à travers des diapositives.

Recommandation :

Se référer aux bonnes pratiques.

Page « ARTICLE »

Critères : 

Reconnaître plutôt que se souvenir. 

Description : 

-Absence de « Tag » sur l’ensemble des articles proposés.

Il est donc nécessaire de se souvenir que telle vidéo visionnée faisait partie de telle catégorie afin de pouvoir la retrouver par la suite dans le catalogue.

Recommandation :

Les tags aident à la hiérarchisation des contenus pour les utilisateurs.

Page « PROGRAMME »

Critères : 

Flexibilité dans l’utilisation. 

Description : 

-Les points de repères dans la vidéo sont bien associés au programme disponible à droite de la vidéo. Seul ombre sur le tableau, le bloc programme est disposé dans la continuité de la sidebar, ce qui peut freiner la bonne compréhension de l’utilisateur.

Recommandation :

Ancrage des transitions dans la vidéo avec le programme associé bien pensé.

Page « GESTION DE MON COMPTE »

Critères : 

Faciliter l’identification, le diagnostic et la « récupération » des erreurs par l’utilisateur. 

Description : 

-Possibilité est offerte aux utilisateurs s’étant inscrits via le « Facebook connect » de modifier leur mot de passe.

Il n’est cependant pas possible d’effectuer le changement dû à l’impossibilité de dissocier un compte Facebook du mot de passe associé.

Recommandation :

La gestion des comptes personnels ne prend pas en compte ceux crées avec le « Facebook connect« 

Page « CONNEXION »

Critères : 

Faciliter l’identification, le diagnostic et la « récupération » des erreurs par l’utilisateur. 

Description : 

-L’utilisateur est complètement bloqué s’il n’a pas de compte et ce sans avertissement

Page « Home Page »

Critères : 

Aide et documentation

Description : 

-Certains éléments textuels du site sont très petits et peuvent devenir illisibles.

Le site ne disposant pas d’options d’accessibilité, il est possible qu’une partie de la population puisse ne pas avoir accès aux contenus.

Recommandation :

Prendre en compte l’accessibilité au site web pour éviter d’empêcher son utilisation par une partie de la cible.

 

AUDIT ERGONOMIQUE D'INTERFACES -
LES 10 PRINCIPES HEURISTIQUES DE JAKOB NIELSEN

audit_ergonomique_Jakob_nielsen_criteres
Critère n°1 : Visibilité de l’état du système 

Le système devrait toujours tenir informé l’utilisateur de ce qui se passe, en fournissant un « retour » (feedback) approprié, dans un temps raisonnable.

Critère n°2 : Correspondance du système avec le monde réel

Le système devrait « parler » le langage de l’utilisateur, avec des mots, des phrases et des concepts qui lui sont familiers, plutôt que d’utiliser un langage propre au système. Suivre les conventions du monde réel, en faisant apparaître les informations dans une séquence naturelle et logique.

Critère n°3 : Liberté, contrôle de l’utilisateur

Les utilisateurs choisissent souvent par erreur des fonctions du système et ils ont besoin d’une « sortie de secours », clairement libellée pour quitter la fonction non désirée, sans qu’il y ait besoin de passer par de multiples dialogues pour le faire. Le système doit permettre d’annuler/refaire (undo/redo) une action.

Critère n°4 : Cohérence et standards

L’utilisateur ne doit pas avoir à se poser des questions pour savoir si différents mots, situations ou actions signifient la même chose. Suivre les conventions liées à la plate-forme.

Critère n°5 : Prévention des erreurs

Au-delà de la conception de messages d’erreur clairs, il faudra en premier lieu être attentif à ce que le design permette de prévenir les problèmes que pourrait rencontrer l’utilisateur.

Critère n°6 : Reconnaître plutôt que se souvenir

Rendre visibles les objets, les actions et les options. L’utilisateur ne devrait pas avoir à se souvenir d’une information, d’une séquence de dialogue à une autre. Les instructions pour utiliser le système devraient être immédiatement visibles ou facilement accessibles, à chaque fois que l’utilisateur en a besoin.

Critère n°7 : Flexibilité dans l’utilisation

Les raccourcis – ignorés par des utilisateurs novices – permettent souvent d’accélérer les interactions pour les utilisateurs expérimentés. Ainsi le système peut convenir à la fois aux utilisateurs inexpérimentés et expérimentés. Autoriser les utilisateurs à personnaliser les actions récurrentes.

Critère n°8 : Esthétique et design minimaliste

Les dialogues ne devraient pas proposer d’informations qui ne sont pas pertinentes ou qui ne sont que rarement nécessaires. Chaque information dans un dialogue entre en concurrence avec les autres informations – et en particulier celles qui sont pertinentes – et diminue leur visibilité relative.

Critère n°9 : Faciliter l’identification, le diagnostic et la « récupération » des erreurs par l’utilisateur.

Les messages d’erreur devraient être formulés en langage clair (pas de codes), indiquer précisément le problème et suggérer une solution pour le résoudre.

Critère n°10 : Faciliter l’identification, le diagnostic et la « récupération » des erreurs par l’utilisateur.

Bien qu’il soit préférable que le système puisse être utilisé sans le recours à une documentation, il peut cependant être nécessaire de fournir de l’aide et de la documentation. Les informations de ce type devraient être faciles à trouver, centrées sur la tâche de l’utilisateur, indiquer concrètement les étapes à suivre et ne pas être trop longues.

Ceci pourrait vous intéresser

Téléchargez l'étude de cas détaillée

  • Découvrez les enjeux et résultats détaillés de la mission
  • Consultez certains livrables produits
  • les 10 questions pour mieux faire la prochaine fois

Vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchez ?

Vous avez un projet ?


Vous nous manquez déjà ...

Recevez nos prochaines parutions (cas, résultats d’études, programme de formation) par email ou SMS


Vous souhaitez être contacté ?


Par téléphone:

Au 01.42.36.11.12

Nous rencontrer directement

Au 10 rue Beauregard 75002 Paris